mercredi 20 mars 2019

Les gens normaux ou comment lancer notre premier atelier philo en maternelle?


"Les ateliers philosophiques, en abordant des thèmes variés, ont pour objectifs
d’amener les enfants à développer un sens critique, à apprendre à se poser des questions
et à s’ouvrir au débat. Ils ne sont pas conçus pour apporter d’emblée des réponses, mais
les faire naître par la confrontation aux autres (débats), par les échanges d’avis et de point


 Nous réfléchissons souvent avec les enfants, nous philosophons en posant des questions, en les laissant débattre mais parfois il est utile de s'appuyer sur un livre pour discuter de certains sujets plus "sensibles".
En effet, il se trouve que Louis est hypersensible, (c'est un enfant précoce même si je n'aime pas trop lui coller cette étiquette). Pendant longtemps il a été compliqué pour lui de parler aux gens autres que ses proches ou d'être séparé de moi. Il reste timide et prend sur lui (avec beaucoup de courage) pour rester "sans les parents" à ses cours de Baby tennis et sa séance de Sports Eveil. Il réussit désormais à répondre aux personnes qui lui parlent et même à présenter des activités aux autres, il a fait de gros progrès mais de temps en temps, il se sent "anormal". Alors j'ai choisi de lui présenter ce livre et d'organiser notre premier atelier de philo en bonne et due forme.
Je vous présente donc aujourd'hui, un superbe livre et outil des Editions Kaléidoscope.

Les gens normaux



Auteurs : Michaël Escoffier et Laure Monloubou


Un jour Logan dit à Zita dans la cour de récréation "T'es pas normale toi", Zita perturbée, décide de mener une enquête armée de son crayon et de son carnet pour définir ce qu'est un "enfant normal". Elle va donc observer et espionner ses camarades et noter toutes leurs particularités, et classer les enfants comme normaux ou anormaux.
Ses observations vont de leurs coupes de cheveux à leur intérêt pour les frites et comme vous vous en doutez de fil en aiguille Zita finit par comprendre qu'aucun enfant n'est "normal", que tous sont différents et que c'est normal d'être différent!


Pour notre premier atelier philo, j'ai commencé par demander aux enfants "D'après vous, qu'est ce qu'une personne normale? Comment on peut dire si quelqu'un est normal ou non?"

J'ai eu de multiples réponses :

"Une personne normale elle fait les choses comme il faut"
"Une personne normale elle est gentille"
"Une personne normale elle obéit bien"
"Une personne normale elle est comme tout le monde"
"Une personne normale elle a pas peur"
"Une personne normale elle est pas différente"
"Une personne normale elle a 2 bras, 2 jambes, 2 yeux"
...

Suite à toutes ces réponses, je leur ai proposé de lire le livre. Je vous lis le début pour que vous fassiez une idée du style des auteurs :




Après la lecture du livre, j'ai posé à nouveau la question "Alors, à votre avis, maintenant qu'on a lu le livre, comment on peut dire si une personne est normale ou pas?"

Joseph, 3 ans, a compris lui que tout le monde était normal parce que tout le monde aime les frites (oui il est vraiment très philosophe).

Louis, bientôt 5 ans, et plus sensible à ce sujet, a eu pour sa part des réflexions très intéressantes :

"En fait, personne n'est normal, on est tous différents. Ceux qui disent que t'es pas normal c'est parce que EUX ils n'aiment pas les gens différents, c'est tout, mais moi j'aime tout le monde, même les gens différents"
"En fait être normal c'est être un être humain c'est tout".


On m'a souvent dit que 7 ans était l'âge de raison chez les enfants, mais je pense qu'à 5 ans déjà mon Louis est très philosophe et a un regard très juste sur notre monde.
Je vous ai décrit cette séance, un peu personnelle, parce que je pense qu'il est important que nous parents, nous enseignants de même, nous apprenions à nos enfants à réfléchir, à philosopher, à se poser des questions et à exprimer des ressentis et théories. Des livres, tels que celui-ci, peuvent être des outils puissants mais même sans livre, même sans support, n'hésitez pas à débattre avec vos enfants ou élèves, n'hésitez pas à les faire réfléchir sur des sujets forts, il sont bien plus sensés que certains adultes!



Je profite de cet article pour vous annoncer que les Editions Kaléidoscope fusionnent avec l'école des Loisirs. En effet, la fondatrice des Editions Kaléidoscope, Isabel Finkenstaedt , prend sa retraite.

Je suis enchantée de cette fusion, étant une fervente admiratrice de ces deux maisons d'édition qui nous proposent toujours des livres de grande qualité. Félicitations pour ce joli mariage!










8 commentaires:

  1. J'adore le thème de tous différent, je trouve que c'est bien de l'aborder avec les enfants. Surtout quand on sait qu'arriver à un âge ils ont la moquerie facile. Super idée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense qu'il faut commencer très tôt à leur apprendre à se remettre en question et à regarder l'autre avec respect :-)

      Supprimer
  2. Merci pour cette découverte, je pense très certainement faire découvrir ce livre à ma fille d'ici quelques mois (elle n'a que 4 ans!)

    RépondreSupprimer
  3. Merci à toi! Oui je te conseille vivement ce livre, il permet de réelles discussions intéressantes :-)

    RépondreSupprimer
  4. Mon grand est un des plus petits de sa classe... il n'est pas forcement à l'aise avec cette situation (et certains "copains" n'aident pas...), on en parle librement à la maison mais un petit livre en plus pour aider ne peut pas faire de mal!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cet article vraiment intéressant. Je pense que nous devrons aborder ce thème très rapidement avec notre loulou qui est très grand et risque de dépasser tout le monde à l'école. Ce livre pourrait nous être d'une grande aide.

    RépondreSupprimer

Mon Instagram

@Petitsgeniesenherbe

Suivez-moi