vendredi 25 janvier 2019

Comment découvrir les soustractions (et les additions) avec la planche de calcul Montessori?

Vous le savez je pense mais la pédagogie Montessori permet de travailler les additions puis les soustractions dès la maternelle. Je vais essayer au travers de cet article de vous montrer comment on utilise ce matériel.
Je ne pratique pas la pédagogie Montessori de façon exclusive, je n'utilise que le matériel qui me plaît, et qui correspond à mes enfants. Mon fil directeur est la méthode Singapour MAIS celle-ci est en partie inspirée de la méthode Montessori ;-)
J'ai eu la chance de recevoir de la part de BSM Jeux une planche de calcul Montessori à tester avec mes petits élèves ;-)

Personnellement je trouve cette planche de calcul très intéressante pour découvrir les tables d'addition et de soustraction.


Oui oui vous avez bien lu, je ne vous parle pas de découvrir l'addition et la soustraction mais bel et bien LES TABLES D'ADDITION ET DE SOUSTRACTION.


Je vais commencer par vous présenter le matériel présent dans le coffret. Nous avons donc :


- une grande planche de calcul allant jusqu'à 18 avec une ligne centrale placée sur le 9 (pour l'instant nous n'ajouterons ou ne retirerons jamais plus de 9 unités).

- Une boîte contenant 18 bandes naturelles (ce sont des bandes de bois brut qui permettent de cacher les nombres qui ne nous intéresse pas et ainsi de "placer" l'enfant sur le bon nombre)


- Une boîte contenant 9 bandes rouges chiffrées avec les unités dessinées individuellement et 9 bandes bleues chiffrées mais sans les unités dessinées. Ces bandes colorées serviront pour les additions et les soustractions.

Ce matériel va donc nous servir à mettre en place les tables d'addition et de soustraction. 



Cette étape arrive après plusieurs autres étapes ;
1- L'enfant doit savoir compter (au moins jusqu'à 18)

2- L'enfant a déjà manipulé des objets (perles, bonbons, lego, ce que vous voulez) en "ajoutant" des unités, il sait donc ce qu'est une addition
3- L'enfant a déjà manipulé des objets en "retirant" des objets et il sait donc ce qu'est une soustraction

On va maintenant lui expliquer que nous allons fabriquer des tables d'addition et des tables de soustraction pour pouvoir avoir rapidement une réponse quand on veut faire un calcul. C'est un travail scientifique, l'enfant va devoir faire des recherches et cette planche va l'y aider.
Il y aura ensuite plusieurs façons de faire, soit vous donnez à l'enfant un carnet vierge, il écrit les opérations (avec votre aide) et cherche les résultats, soit vous utilisez des tables déjà prêtes qu'il n'a qu'à compléter et que vous collez dans un petit cahier.
Ces mêmes fiches peuvent être plastifiées et utilisées plusieurs fois afin d'aider l'enfant à mémoriser les tables.


Je vous propose ici les tables de soustraction que j'ai réalisées, puisque c'est ce que nous travaillons en ce moment, mais vous pouvez tout à fait les faire vous-même (nous avons fait les tables d'addition à la main je ne peux donc pas vous partager de fichier mais je les ferai pour le joli cahier de Louis et je vous les donnerai). Cliquez sur l'image pour télécharger le document.


Bon assez de matériel et passons à la technique! Comment ça marche?? Parce que c'est là la grande question! La première fois qu'on voit tout ce matériel, si on n'a pas eu de formation Montessori, on se sent un peu démunis!!

Normalement voici la procédure :

On commence par placer la bande naturelle correspondant à la table qu'on veut travailler


Ici la bande est placée pour travailler la table de 5. On a 5 et on retire 2 unités.
Pour cela l'enfant place une bande rouge de 2. Il peut ensuite compter combien il lui reste d'unités à gauche : 3 ou tout simplement, s'il maîtrise la lecture de tableau lire le chiffre en haut de la colonne :3.
Nous ne l'utilisons pas tout à fait de façon protocolaire puisque nous déplaçons la bande naturelle de ligne en ligne, je trouve ça plus facile mais à chacun de faire comme il lui est le plus aisé! 

De plus, pour me faciliter la vie là aussi, j'ai collé des gommettes avec le chiffre correspondant à la barre naturelle pour ne pas avoir à chercher.




Nous travaillons pour l'instant sur un petit carnet. J'écris les opérations, l'enfant écrit le résultat. Il y a un vrai travail de recherche (et donc une mémorisation beaucoup plus facile, c'est quand on se pose la question qu'on retient le mieux la réponse!).

Ensuite nous passerons aux fiches d'entraînement plastifiées, puis à l'autocorrection avec les tables de soustraction collées dans un cahier format A5 (fiches que vous pouvez télécharger au début de l'article).

Enfin, dans le futur, nous n'en sommes pas encore là pour l'instant, les enfants seront capables de donner les réponses aux opérations sans utiliser la planche, de mémoire ;-)


Comme il est toujours beaucoup plus facile de comprendre en voyant les choses, avec Louis on s'est dit qu'on allait vous montrer comment on fait ,nous, pour rechercher les résultats des soustractions.




Sachez que Céline Alvarez a fait aussi de superbes vidéos montrant comment utiliser ce matériel (sauf qu'elle utilise des jetons pour marquer la table et nous des bandes naturelles, mais franchement c'est la même chose), et comme j'aime beaucoup son travail, je vous partage ses vidéos (oui oui elles sont beaucoup plus pros que les miennes, je sais!)

Tableau de l'addition :



Tableau de la soustraction :



 Vous pouvez trouver tout ce matériel, fourni par BSM JEUX ici : Planche de calcul pour les additions et soustractions.  Et franchement 15€ pour un matériel de cette qualité, je serais vous je me précipiterais dessus !
N'hésitez pas à me dire si vous connaissez ce matériel et à commenter cet article.









23 commentaires:

  1. c'est génial cette planche, apprendre en s'amusant tout ce que les enfants aiment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est la meilleure façon d'aider l'enfant à mémoriser : en manipulant.

      Supprimer
  2. J adore merci beaucoup pour cette découverte

    RépondreSupprimer
  3. Franchement c'est très intéressant, j'utilise aussi quelques approches Montessori, mais comme toi, ceux qui me plaisent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà, j'aime beaucoup la pédagogie Montessori, donc je m'en inspire souvent mais je ne prends pas tout, parce que j'ai mes goûts, parce que mes enfants ont leur façon d'apprendre et parce que j'aime individualiser mon enseignement.

      Supprimer
  4. J adore cet article.je ne connaissais pas du tout cette approche.je trouve cela très intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apprendre en manipulant est l'idéal quand on peut le mettre en place.

      Supprimer
  5. Coucou,
    Merci pour cet article très inspirant... Le papa est en train de la fabriquer à l'ordi ��

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup pour ces explications ! Existe-t-il du matériel similaire pour les tables de multiplication ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pour les multiplications et les divisions. Si tu tapes "Montessori multiplication" sur google tu trouveras ton bonheur

      Supprimer
  7. C'est super interressant ! J'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente d'avoir pu te faire découvrir cela alors :-)

      Supprimer
  8. j'adore, je connaissais mais la j'ai vraiment un aperçu merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est pour ça que j'ai mis des vidéos, on a besoin de voir la planche en cours d'utilisation pour vraiment bien appréhender le concept et l'outil.

      Supprimer
  9. Super article bien détaillé. Ça fait parti des choses que je compte mettre en place avec Bibou, en temps et en heures bien-sûr ��

    RépondreSupprimer
  10. Coucou!!! Ma fille ne compte que jusqu'à 10 (et oublie parfois le 4 lol!) À partir de quel âge le conseilles-tu?!

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connaissais absolument pas merci pour ce partage

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour, y aurait-il moyen de le faire sois même ?

    RépondreSupprimer

Mon Instagram

@Petitsgeniesenherbe

Suivez-moi