mardi 29 mai 2018

Gym Animo de Bioviva



Nous avons découvert un nouveau jeu avec les enfants! Gym Animo de chez Bioviva



Bioviva je suis certaine que vous connaissez déjà mais je vais vous faire un petit topo sur eux tout de même :
Bioviva c'est une entreprise de Montpellier (oui oui le 100% made in France existe encore!). Leurs jeux sont éco-conçus,c'est à dire qu'ils essayent au maximum de limiter leur impact sur l'environnement. Et ceux qui ont déjà acheté des jeux chez eux s'en aperçoivent tout de suite : pas de suremballage, matières premières bien pensées (encres végétales, bois, carton, ...), aucun plastique, tout est recyclable ou recyclé.






Parlons ensuite de leurs jeux, j'en ai plusieurs ici (je ne vous dis pas tout, je vous ferai d'autres articles parce qu'ils valent tous le coup de se pencher dessus), et je les trouve tous intelligents, bien pensés, plein d'humour, et pourtant je vous assure que je suis difficile avec les jeux pour enfants! 
Aujourd'hui c'est Gym Animo que je vais vous présenter parce que j'ai eu un réel coup de coeur pour ce jeu!

On trouve dans la boîte :

- Le plateau de jeu
- Les pions
- 1 dé
- des petits éléments en bois à empiler
- les cartes de jeu




Quel est le principe? 


Il s'agit d'un jeu très dynamique qui permet de faire faire aux enfants des exercices de motricité. A la base, il se compose d'un plateau de jeux et de cartes de défis "sportifs". L'objectif est de faire passer la ligne d'arrivée à son pion le premier. 
On dirait, comme ça, à première vue, qu'il ressemble à tous les autres jeux, mais point du tout Madame! Puisque sur les cartes de jeux vous avez des exercices à faire, des exercices très rigolos!

Du coup, lors d'une partie avec les enfants, j'ai pris plein de photos pour vous expliquer tout cela en images!

Démonstration juste pour vous


D'abord on installe une piste avec une ligne de départ et une ligne d'arrivée (ici nous avons pris des tapis pour faire la piste et nous avons matérialisé la ligne de départ et la ligne d'arrivée avec des cubes). C'est sur cette piste que les exercices seront faits.



Ensuite chacun choisit son pion, et tire une carte 



 Il y a 2 niveaux de difficulté (jaune pour les 3-4 ans, bleu pour les 4-5 ans).

Lors de cette partie,  Louis a tiré cette carte :


Il doit passer sous les jambes de deux copains (ses frères ici). Les enfants qui font l'action sont déguisés sur les cartes, c'est fait exprès c'est pour les aider à visualiser le mouvement qu'ils doivent effectuer pour réussir l'action.


Joseph a tiré cette carte :


Il doit faire un aller-retour en pas chassés


Au tour de Louis


Puis de Joseph (qui doit lancer une balle par dessus les autres)


Mon aîné, Amaël (12 ans) a joué avec eux et a tiré ces 2 cartes 



Mais (comme c'est bizarre) il ne veut pas que je le mette en photo sur le net (hihi allez je lui épargne ça).

Donc en gros chacun leur tour les enfants relèvent un défi. S'ils réussissent le défi alors ils mettent un petit élément en bois en haut d'une tour.


Si la tour ne tombe pas (et vous devinez bien que plus la partie avance, plus c'est difficile), il a le droit de lancer le dé et de déplacer son pion.


Et comme je l'ai dit, le gagnant est celui qui passe la ligne d'arrivée en premier!! Bien entendu il est spécifié dans les règles qu'il faut aider les autres à réussir leur défis, qu'ils ont le droit de recommencer s'ils n'y arrivent pas du premier coup, il s'agit bel et bien d'un jeu participatif.



Ici, nous avons réalisé la partie à la maison mais le jeu est tout à fait exploitable en classe! On peut utiliser les mêmes cartes de défis, on peut même faire des équipes! Et je visualise tout à fait un "plateau" mis en place avec des cerceaux au sol par exemple.
Franchement, je suis contente d'avoir pu découvrir ce jeu qui va me faciliter grandement la vie pour la partie "motricité" de mon programme d'éducation physique!! Je vous le recommande!


Je ne vous cache pas qu'on a eu de franches rigolades avec ce jeu ;-)



Du coup, comme j'étais emballée,  j'ai fait des recherches, et j'ai vu que Bioviva avait un petit film de démo pour ce jeu, alors je vous le partage :



Si vous aussi, vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à aller sur leur site et sur les réseaux sociaux :









Vous pouvez trouver ce jeu dans divers points de vente, je vous mets le lien pour Amazon


jeudi 24 mai 2018

Je vous raconte MA césarienne

J'aurais pu écrire "je vous raconte mon accouchement" mais la césarienne n'est pas réellement un accouchement....C'est une naissance c'est certain, mais ça reste une intervention chirurgicale plus ou moins stressante et plus ou moins réussie.
Ma dernière césarienne a été une franche réussite et je remercie du fond du cœur l'équipe qui s'est occupée de moi (Maternité Régionale de Nancy pour les curieux) parce que, grâce à eux, je reste sur un merveilleux souvenir de naissance.




Beaucoup de mamans racontent leurs accouchements et je fais partie des mamans qui lisent les récits d'accouchement, parce qu'on est toutes un peu "traumatisées" par nos accouchements, pas forcément de façon négative, c'est même la plupart du temps positif, mais il est évident que ça nous marque à vie (physiquement et mentalement). Et bien sûr, on a à coeur de partager notre expérience avec les autres mamans. J'ai une amie qui organise des "tentes rouges" pour parler entre femmes et, pour y avoir participé 2 fois, j'adore ça! Echanger, verbaliser, partager....d'où ce blog ;-) et cet article!

Alors entrons dans le vif du sujet!


Je suis entrée à la maternité le dimanche 6 mai, vers 15h30. Là on m'a installée dans ma chambre (individuelle pour les césas, tant mieux j'aime partager, mais j'aime bien aussi dormir seule dans ma chambre ;-) ), on m'a fait une prise de sang, un monito pour vérifier que bébé était toujours en forme, puis on m'a expliqué ce qui se passerait le lendemain matin.
J'ai eu le droit à un repas léger, et on m'a signifié que je devais être à jeun à partir de minuit. Ensuite je suis allée prendre une douche avec de la Bétadine, j'ai avalé l'anxiolitique qu'on m'avait donné et hop au lit.

Mon mari a passé la nuit avec moi sur un "lit accompagnant" (ça déjà c'est super parce que pour les autres césas, dans un autre hôpital, il avait droit au fauteuil tout raide!).

Le lendemain matin, dernier monito pour bébé, et deuxième douche à la bétadine pour moi puis....patience...et oui dans les hôpitaux on attend toujours beaucoup mais ça paraît normal, le temps que tout le monde soit prêt!

Ensuite, vers 10H on est venu me chercher. On m'a emmenée au bloc. Là je dois l'avouer le stress commençait à monter....une infirmière m'a posé des questions pratiques du genre "Avez-vous des allergies?". On m'a présenté l'anesthésiste, très gentil, et son interne. On m'a expliqué ce qu'on allait me faire (rachianesthésie) et comment ça allait se passer.

Ensuite on m'a posé un cathéter sur la main. L'interne s'est loupé au premier essai, ça fait mal et surtout ça fait peur. Heureusement l'équipe me changeait les idées en discutant.
Puis on m'a posé la rachianesthésie. Soyons honnête quand j'ai su que c'était l'interne qui allait la poser j'ai tremblé.....MAIS il assuré et me l'a posée du premier coup sans aucun souci! OUF

Bon là déjà j'ai soufflé un grand coup, la rachi était posée, petit à petit je ne sentais plus le bas de mon corps, tout s'annonçait bien.
J'ai des soucis de tension (trop basse, je m'évanouis facilement) et là aussi l'équipe a assuré en maintenant ma tension à un niveau correct tout le temps (alors que lors des précédentes anesthésies j'ai perdu connaissance et sévèrement!!!).

Ensuite ils ont fait rentrer mon mari dans le bloc avec une jolie blouse, une charlotte et des cache-chaussures. Il s'est assis près de ma tête, il était aussi tendu et ému que moi, on allait rencontrer notre bébé!!!

Il faut savoir que mon mari n'a pas pu assister aux autres naissances, c'était sa première naissance!!!

L'obstétricienne est entrée en scène, j'aime beaucoup cette femme parce qu'on la sent efficace, professionnelle mais en plus MAMAN. Elle nous avait expliqué lors d'une visite qu'elle essayait au maximum de préserver le lien mère/enfant, père/enfant lors de ses césariennes.

Ils ont installé le "champ opératoire", c'est à dire une sorte de rideau pour qu'on ne voit pas ce qui se passe (vaut mieux tout de même hein). Nous étions donc, mon mari, moi-même, l'anesthésiste, l'interne et l'infirmière anesthésiste derrière ce drap, dans les "coulisses" pendant que l'obstétricienne et une autre personne (une interne? Là j'avoue que je n'ai pas retenu) entraient en action...


C'en est suivi un grand moment d'isolement dans ma petite bulle pour moi....J'entendais bien que l'anesthésiste échangeait avec mon mari sur différents sujets (pour lui changer les idées je pense), mais moi je n'étais plus avec eux, j'étais avec mon bébé....j'essayais de communiquer avec lui, de le rassurer (de ME rassurer?), et de lui dire qu'on allait bientôt se rencontrer, que tout allait bien se passer....qu'on serait vivants tous les deux (ET oui ça y est je l'ai dit, j'avais peur de mourir....J'ai eu peur de mourir à chaque césarienne...).
Je sentais tout ce qui se passait, je sentais (et j'imaginais) tout ce que l'obstétricienne faisait....couper, pousser, appuyer, écarter....c'est une sensation vraiment étrange, effrayante mais en même temps presque irréelle puisqu'il n'y a aucune douleur.
Puis je les ai senties en train de sortir mon bébé (à 10H14 précisément) et là on a entendu pleurer notre bébé (et j'ai pleuré aussi, de soulagement, on l'attend tellement ce premier cri). L'obstétricienne s'est exclamée "Oh quel beau bébé!" et elle l'a passé de l'autre côté du rideau pour que nous puissions le voir...

Quelle émotion....J'en ai encore les larmes aux yeux. Mon mari comme moi garderons, je pense, cette image gravée dans nos mémoires....Ce beau bébé tendu vers nous, en pleine santé et criant à pleins poumons.


Ils ont ensuite emmené le bébé dans la petite pièce à côté pour lui faire ses premiers soins et là, à ma grande surprise, ils l'ont remis près de nous, dans une petite couveuse. J'avais mon bébé à côté de moi pendant qu'on me recousait, je ne pouvais le quitter des yeux.



Une fois que j'ai été recousue, ils m'ont dit, pour mon plus grand bonheur, que "comme il n'y avait pas beaucoup de monde" ce jour là, ils n'allaient pas me mettre en salle de réveil avec les autres opérés, mais seule dans une petite pièce surchauffée (heureusement parce que je mourrai de froid, ça fait toujours ça après la rachi), avec le papa et le bébé, tous les 3 pendant 2 heures. Quel bonheur!! Lors des précédentes césariennes j'ai passé à chaque fois 2H en salle de réveil, seule, enfin avec des inconnus. A chaque fois j'étais heureuse parce que tout s'était bien passé mais c'était si long et j'étais si seule!
Nous avons donc passé 2 heures tous les trois dans cette pièce, sous surveillance mais ensemble. Papa a fait du peau à peau et j'ai eu un peu bébé contre moi aussi, nous lui avons donné sa première tétée et nous étions sur notre petit nuage.

Ensuite on m'a remonté dans ma chambre, et nous avons pu savourer ce moment ensemble.



Pour la suite ma rémission a été plutôt rapide, déjà parce que le mental était là, je me sentais heureuse et forte. Et puis le papa, a passé la première nuit avec nous alors il m'a bien aidé, parce que je devais rester allongée. Enfin j'ai eu la chance de participer à un nouveau protocole de gestion de la douleur et j'avais donc de la morphine directement injectée au niveau de la cicatrice avec un cathéter, j'ai donc pu me lever dès le premier soir et le lendemain de la césarienne, je me déplaçais seule.



Voilà, mon récit était un peu long, mais je sais qu'avant de connaître moi-même la césarienne, j'étais friande de ces récits plein de détails qui t'expliquaient réellement les choses. J'espère donc, par ce partage, rassurer certaines mamans inquiètes. Bien évidemment toutes les césariennes ne sont pas aussi réussies et vous lirez aussi des expériences plus angoissantes mais sachez que ça peut aussi très bien se passer et être vécu presque comme un accouchement naturel ;-)


mercredi 23 mai 2018

Pinceau magique Gründ


Nous avons offerts aux enfants deux petits livres "Pinceau magique" de chez Gründ. Je voulais leur offrir un cadeau à la maternité pour les occuper pendant leurs visites. Seulement je voulais les occuper avec une activité non bruyante et non salissante (pas envie de retrouver du feutre partout sur mon lit).





Les livres ont plusieurs thèmes et sont fournis avec des petits pinceaux qu'on peut remplir d'eau. Les enfants n'ont ensuite qu'à "peindre" à l'eau les pages du livres et les images apparaissent.




Les enfants adorent leurs livres parce qu'ils leur permettent de "bien colorier" (et oui on ne peut pas vraiment rater ;-) ) et surtout parce qu'ils sont utilisables à l'infini puisqu'en séchant les couleurs disparaissent.




Je conseille vivement ces livres qui permettent une activité calme et propre. Ça me semble parfait pour les voyages, les repas au restaurant à rallonge, les rendez-vous chez les amis qui n'ont plus d'enfants en bas âge et donc manquent de jouets (ou aiment bien les enfants qui n'en mettent pas partout sur leur beau canapé).

Vous pouvez trouver ces petits livres (pas chers d'ailleurs) en librairie ou sur Amazon.



lundi 21 mai 2018

Cadeau de fête des mères

Je l'avoue cette année j'avais bien l'intention "d'oublier" de faire faire aux enfants un cadeau pour ma fête des mères. Oh je leur aurais dit de me faire "un joli dessin" bien sûr mais je n'avais surtout pas l'intention de me triturer l'esprit pour trouver le joli cadeau fait avec les mains (mais qui demande beaucoup de temps à la maman ou maîtresse). Il faut bien l'admettre notre vie actuellement est bien chargée avec l'arrivée de Côme!

Et puis je suis tombée sur une vidéo montrant comment faire de belles fleurs avec du fil et de l'encre, vous vous en souvenez? je l'ai fait circuler sur mon Facebook. Alors je me suis dit que ça ne prendrait pas beaucoup de temps et que ça ferait un joli cadeau.

Je viens donc partager ici nos jolies fleurs pour la fête des mères.






Tout d'abord j'ai pris mon porte-vue (mais on peut prendre un cahier ou un livre), j'y ai placé 2 feuilles de papier Canson.


Puis j'ai demandé à louis de choisir une couleur (j'ai utilisé de l'encre) et de tremper un bout de fil dedans.

Ensuite je lui ai demandé de placer le fil sur la feuille en faisant des boucles (je l'ai aidé à diriger son geste au début).


Puis il a refermé le porte-vue, j'ai appuyé un peu dessus pendant qu'il tirait sur le fil. Il a obtenu une jolie fleur verte.



Comme il voulait faire un joli bouquet, il a ajouté une fleur jaune et une fleur rouge!




Joseph, à son tour, a fait une belle fleur orange!

Et voilà les œuvres d'art!!



Franchement je suis ravie de cette expérience. C'est très facile à faire et le résultat est beau et sophistiqué. Les enfants sont très fiers d'eux! Alors les mamans qui manquent d'inspiration ou les maîtresses qui viennent de réaliser qu'elles ont complètement zappé le cadeau de fête des mères, je vous conseille cette activité très simple!

vendredi 18 mai 2018

Le bulline (Sling écharpe sans noeud) de chez Néobulle achetée chez Koalas and Co

Pour la naissance de Côme je me suis offert une "sling". Je possède déjà une écharpe de portage de chez Baby Moov' mais je voulais un système de portage moins chaud pour cet été. J'ai donc fait ce qui me semblait le plus intelligent, c'est à dire que j'ai consulté ma super communauté Facebook pour m'aiguiller et j'ai eu la chance d'obtenir de multiples bons conseils.

Au final mon choix s'est porté sur le Bulline de Néobulle


Qu'est ce qui me séduit dans cette écharpe?

- Elle est facile (et rapide) à mettre en place 
- Elle ne tient pas chaud
- Elle me permet d'avoir les mains libres!
- Elle porte bébé dans une position physiologique
- Elle est fabriquée à 100% en France
- Elle est sans toxine ni métaux lourds





Au début, ne sachant trop où chercher, j'ai voulu la commander sur Amazon puis Vanessa est venue à moi! Vanessa suit ce blog et m'a proposé ses services! En effet elle vend des écharpes de portage dont ces magnifiques produits de chez Néobulle.

Elle pratique des prix tout à fait raisonnables (moins chers que chez Amazon au final! Et avec le sourire en plus ;-) ) et a des produits de grande qualité dans sa boutique! Je vous invite à aller y faire un tour : Koalas and Co et voici sa page Facebook : Koalas and Co sur Facebook.


Je suis rentrée depuis quelques jours de la maternité et je l'utilise déjà. Quand on a 4 enfants on ne peut pas toujours avoir bébé dans les bras, on a BESOIN de ses bras ;-) et c'est là que l'écharpe m'aide beaucoup!

Mon Instagram

@Petitsgeniesenherbe

Suivez-moi