lundi 30 avril 2018

Frise alphabétique

J'avais partagé avec vous ma frise numérique, inspirée de la classe de Céline Alvarez.

Je n'ai pas l'intention pour l'instant d'apprendre l'alphabet à Louis (parce que je n'en vois pas l'intérêt tant qu'il n'a pas besoin de faire des recherches dans un dictionnaire). Par contre Louis connaît bien ses lettres en majuscules, connait bien ses lettres Alphas, connaît les 3/4 de ses lettres en script et seulement quelques lettres en cursives. 
Alors je me suis dit que j'allais faire des frises alphabétiques, comme pour les nombres! Comme ça, dans le couloir (notre couloir va être envahi !!) il aura accès aux différentes frises et pourra s'entraîner avec son frère, quand il veut, à nommer les lettres! Et comme elles sont dans l'ordre alphabétique, mine de rien, par imprégnation, l'ordre des lettres s'inscrira en lui ce qui nous facilitera la tâche en CP quand il aura besoin de connaître l'ordre alphabétique! 

Du coup je partage avec vous mes frises alphabétiques, à découper, plastifier et coller en "longueur" donc dans un couloir c'est l'idéal!

Les majuscules :


Les lettres en script :



Les lettres en cursive (ou en "attaché"), police DUMONT :


Et les Alphas pour les adeptes comme nous :



N'hésitez pas à m'envoyer des photos de vos couloirs, ça va être très joli chez nous hihi!!


J'ai tout réuni sur un seul fichier PDF : frise alphabétique

vendredi 27 avril 2018

Notre premier vinaigre de cidre à la maison

Ma voisine et amie, m'a donné une "mère de vinaigre", bien sûr ma première réaction a été de dire "c'est quoi ce truc??", ça ressemble à peu près à un gros truc blanc qui paraît gluant mais qui ne l'est pas en fait.....
Bref elle m'a expliqué, c'est une sorte de champignon qui va transformer l'alcool contenu dans le cidre en acide.

La mère de vinaigre est au départ une pellicule fine et translucide qui se fripe au moindre contact. Petit à petit, ce film s'épaissit et ressemble à une masse visqueuse constituée par la prolifération des ferments acétiques. La mère surnage à la surface du récipient, elle s'adapte à la forme du contenant dans lequel elle vit. Au départ très fine, elle s'épaissit jusqu'à devenir une peau épaisse, gélatineuse et ferme, parfois de plusieurs centimètres. 



Si la mère se multiple trop, donner ou jeter les mères inférieures et garder la mère supérieure, qui est la plus active.
La production de vinaigre n'est possible que si la mère flotte à la surface. 


Il vous faut donc pour faire du vinaigre de cidre : du cidre bio, un pot opaque pour ne pas laisser passer la lumière, de l'air (personnellement il y a un couvercle à mon pot et je ne laisse qu'un petit espace pour laisser passer l'air mais pas les mouches!), une mère de vinaigre (si vous laissez un reste  de vinaigre non pasteurisé bio macérer suffisamment longtemps vous en trouverez dans votre vinaigre a priori sinon il faut trouver une âme charitable pour vous en donner une....d'ailleurs si vous habitez en Haute-Marne, faites moi signe je vous en donnerai un bout de la mienne), et du temps!!!! J'ai obtenu mon vinaigre au bout de 2 mois et demi environ.


 

Franchement le goût est incomparable avec les vinaigres du marché, il est tout simplement EXCELLENT, on sent tellement bien le goût du cidre et de la pomme, un pur délice!

jeudi 26 avril 2018

Explorer le monde : le mélange des couleurs

Louis a fait une expérience (digne d'un grand chercheur) ce matin.
D'abord je lui ai présenté des flacons avec de l'eau, j'y ajouté des gouttes d'encre colorée (je vous conseille plutôt les colorants alimentaires, mais ici je n'en avais pas).



Nous avons obtenu devant nous 3 flacons, avec du bleu, du jaune et du rouge. J'ai expliqué à Louis que ces couleurs s'appelaient les "couleurs primaires" et je lui ai fait répéter ce terme plusieurs fois de différentes manières.



Je lui ai ensuite nommé le matériel : les fioles avec les couleurs primaires, la pipette et le bécher.
Je lui ai expliqué que nous allions mélanger des couleurs ensemble et qu'elles allaient donner de nouvelles couleurs : "les couleurs secondaires".

Je dois avouer qu'il était vraiment très fier d'utiliser ce matériel de scientifique!

Je lui ai demandé par quelle couleur il voulait commencer et il a choisi le bleu et le jaune. Je lui demandé, à son avis, quelle couleur il allait obtenir. Il m'a répondu "vert" (il avait déjà expérimenté la chose avec de la peinture).

Il a réalisé l'expérience, et a appris en même temps à se servir de la pipette, en mélangeant bleu et jaune.




Et il a obtenu.....du vert!




Ensuite il a voulu mélanger du bleu et du rouge, il n'a pas su dire ce que ça donnerait comme couleur, peut-être du marron?

Il a donc fait l'expérience...




Et il a obtenu du violet foncé.

Ensuite il a mélangé du jaune et du rouge, il pensait obtenir de l'orange.....et ça a été confirmé par l'expérience.




Enfin, parce que ça lui plaisait vraiment beaucoup de faire ces expériences, il a mélangé toutes les couleurs et obtenu un beau marron!




Louis a adoré cette première expérience de "chimie", il a adoré manipuler, et utiliser ces ustensiles. Le sujet était assez facile pour Louis et l'expérience peut tout à fait être réalisée avec des enfants plus jeunes, ici c'était surtout pour se familiariser avec le matériel.

Ensuite j'ai réalisé une trace écrite de l'expérience pour coller dans son cahier de vie et "fixer" les connaissances. Plus tard, au cycle 2 c'est lui qui écrira ses compte-rendus d'expériences.

Vous pouvez trouver la trace écrite ici : sous format Word (si vous voulez la modifier)
                                                                sous format PDF (si vous voulez juste l'imprimer)


Si vous enviez notre joli matériel, je l'avais déjà présenté ici : MATERIEL


Je compléterai cette séance avec l'activité sur le mélange des couleurs qui se trouve dans le cahier Montessori de Découverte du Monde.





mercredi 25 avril 2018

La couvade on en parle?

Il paraît que Monsieur ne fait pas de couvade....mais sincèrement....elle ne vous fait pas rire cette photo?



Bon j'ai mis cette photo surtout pour me moquer de lui, j'adore me moquer de lui !! 

Mais très sérieusement, le syndrome de la couvade ou "grossesse nerveuse de l'homme" existe réellement. Certains hommes, de façon psychosomatique, ressentent des symptômes de grossesse pendant la grossesse de leur femme : nausées, prise de poids, malaises, ....et ça peut aller jusqu'aux douleurs de l'accouchement (c'est plus rare tout de même)!

D'après Doctissimo le syndrome de la couvade concernerait 1 homme sur 5 tout de même! Ce n'est pas négligeable!  Il n'y a pas de remède, il faut attendre la fin de la grossesse, voyons ça comme une façon de s'impliquer totalement dans la grossesse de la maman (mais ça peut aussi être dû à une recherche de leur place de père).

"La couvade" est un terme ancien qui désignait la période (plus souvent le 3ème trimestre de la grossesse) où l'homme se retirait du "monde des hommes" pour entrer dans celui des femmes et accompagner sa femme durant sa grossesse et son accouchement, pour ensuite jouer pleinement son rôle d'éducateur. Malheureusement à partir du XVème siècle, en Europe en tout cas, l'homme a pris un rôle de "chef de famille" plus détaché de l'éducation propre des enfants...mais ça commence à revenir n'est ce pas? Nos maris et compagnons redeviennent à nouveau de vrais éducateurs.


Est-ce que vos hommes ont développé des symptômes pendant votre grossesse?


Mais blague mise à part, je gagne haut la main le concours de ventres ronds :


CONCOURS pour fêter les 1000 j'aime sur Facebook!



Allez je vous l'avais promis, voici un concours pour vous récompenser pour votre fidélité et pour vous dire MERCI de me lire, ça me touche beaucoup!
Il n'y a rien de pire que d'écrire sans être lue quand on est blogueuse!

Et comme "en mai fais ce qu'il te plaît", il y aura deux autres concours d'ici la fin du mois!! oui oui oui !

Alors comme le soleil est de retour (et il a intérêt à rester là!), on jardine (ou pas)!!
Je vous propose de gagner soit un kit d'herbes aromatiques soit le livre "Un loup dans le potager".



Pour cela c'est très simple! 


- Vous aimez ma page Facebook (pour ne pas louper les prochains articles et concours!!)
- Vous laissez un commentaire sous le post Facebook en précisant bien quel cadeau vous intéresse (et vous invitez un ou une amie si vous pensez que ça peut l'intéresser).

Le concours aura lieu du mercredi 25 avril 2018 au mercredi 2 mai à 23h59. Le résultat sera annoncé le jeudi 3 mai 2018.


Et ce serait vraiment sympa de partager l'article en mode "public" pour toucher plus de monde. Mon blog aimerait bien encore grandir et c'est vous qui lui permettez de se faire connaître!!

Encore merci à tous!!!

PS : Encore une fois je réserve ce concours à la France métropolitaine pour les frais de port tout simplement.

Ce concours n'est géré que par moi-même, il n'y a ni partenaire ni soutien de Facebook.

mardi 24 avril 2018

Les éditions "Pour penser à l'endroit", vous connaissez?

Tout est dans le titre! Connaissez-vous les livres de "Pour penser à l'endroit"? J'ai fait leur connaissance quand j'étais sophrologue et ça a été un réel coup de foudre. Du coup, ni une ni deux, j'en ai acheté tout un lot et je les revendais ou les offrais à mes patients parents et enfants, pourquoi?

Parce qu'ils font réfléchir!!!! Il ne s'agit pas là de livre qui finissent par "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants", non il s'agit là de livre qui précède une discussion, quasi philosophique, avec l'enfant derrière. Parce que nos enfants comprennent beaucoup plus de choses qu'on ne le pense, parce que nos enfants sont capables de philosopher avec leurs mots à eux, parce que nos enfants sont capables d'aborder des sujets joyeux ou tristes ou profond sans gêne, nous devons leur offrir des lectures à la mesure de leurs capacités.

J'ai donc décidé de vous présenter, de temps en temps, des livres venant de cette maison d'édition.

Aujourd'hui je vous parlerai de "Tout est possible" d'Aline de Pétigny, alors j'ai l'ancienne édition parce que je vous l'ai dit, je les suis depuis longtemps!


Ce livre parle d'une petite fille Zoé, et de sa voisine Arthémise (une fée mais chut!). Zoé trouve les adultes compliqués, elle pense que si elle veut vraiment quelque chose alors elle peut l'obtenir. Elle demande conseil à Arthémise qui la guide doucement vers la confiance en soi, en l'autre, en la vie, sans peur. C'est un livre qui révèle la magie intérieure que nous avons tous en nous, et que les enfants ont encore plus que nous. C'est un livre qui nous apprend aussi, à nous les adultes, à ne pas saborder la confiance de nos enfants et à ne pas éteindre la magie en eux. Il permet ensuite d'aborder divers sujets : la confiance, l'espérance, les projets, le fait de devenir adulte, les rêves et je pourrais continuer des lignes et des lignes tellement ce livre fait réfléchir. 
Et ce qui ne gâche rien c'est que les illustrations sont superbes! 


Ils ont changé les illustrations dans la nouvelle édition mais apparemment elles restent tout aussi jolies.

La nouvelle édition inclut, de plus, un "guide de magie personnelle", je ne le connais pas mais si vous l'achetez je serais intéressée d'en connaître son contenu!! ET fouillez bien sur le site vous trouverez plusieurs outils à télécharger gratuitement (cartes, affiches, posters, coloriages, etc etc).

Je vous laisse découvrir et je compte sur vous pour avoir un retour soit ici, soit sur Facebook!

lundi 23 avril 2018

Ma césarienne est programmée, Côme naîtra dans 2 semaines...

C'est validé, officiel, j'aurai donc une césarienne programmée le 7 mai aux alentours de 8H. c'est ma troisième césarienne.
Mon aîné est né par voie basse après un déclenchement très très long et bien après terme.
Mon second est né par césarienne en urgence parce que le déclenchement 5 jours après terme, avait été un échec.
Mon troisième est né par césarienne programmée, 15 jours avant la date du terme.
Et mon quatrième naîtra lui aussi par césarienne programmée, 12 jours avant le terme.




Certaines vivent la césarienne comme un "échec" mais ce n'est pas mon cas. J'ai eu la chance de vivre un accouchement par voie basse, je sais ce que c'est. Et pour avoir vécu (pour mon second) l'angoisse extrême de l'accouchement qui ne démarre pas, des professionnels qui commencent à paniquer (et donc te font peur), de la césarienne en urgence dans le stress, je peux le dire sans aucun remords, je suis contente d'avoir une césarienne programmée. J'y vais sereine (non bon ok j'ai un peu peur mais ça va), et j'ai hâte de voir Côme.

De plus, nous habitons à 1h30 du CHU de Nancy (et oui vive la diagonale du vide) alors évidemment, le fait que ce soit programmé nous facilite un peu la vie, on peut s'organiser, ne serait-ce que pour faire garder les 3 autres!!! Ce sera la mission de mes parents (qui eux vivent en Normandie donc ce n'est pas non plus la porte à côté).

Ma seule grosse angoisse c'est que l'accouchement se déclenche tout seul, et qu'on soit obligé de trouver rapidement des personnes pour garder les enfants, et de faire les 1h30 de route pour rejoindre les urgences....
Statistiquement, ça devrait aller étant donné que pour les 3 autres l'accouchement ne s'est jamais déclenché, mais forcément j'y pense, et forcément, j'ai hâte que cette étape soit passée.

Et vous? Comment avez-vous accouché? Avez-vous bien vécu le mode d'accouchement, auriez-vous aimé faire les choses différemment?


Sur ce je m'en vais faire ma valise pour la maternité, tout du moins commencer (enfin il serait temps!!) !"

dimanche 22 avril 2018

Explorer le monde : Flotte ou coule, conclusion

Je vous avais présenté notre séance de "Flotte ou Coule" avec Louis, dans cet article.

Suite à cela bien sûr nous avons, dans la vie de tous les jours, rappelé ce que Louis avait appris lors de cette séance.
Il a lancé beaucoup de cailloux dans l'eau, pour bien prouver encore et encore que les cailloux coulent! En expliquant bien sûr tout cela à ses frères.

Son grand frère, qui aime beaucoup bricoler, lui a ensuite fabriqué un bateau avec une vieille bouteille de lait, et bien sûr un playmobil pour conduire le bateau!

Voici donc Louis et son bateau ou "comment réinvestir ce qu'on a appris sans en avoir l'air".





vendredi 20 avril 2018

Aujourd'hui Louis a 4 ans!

Evidemment tous les parents disent ça mais "je n'ai rien vu passer". C'est affolant n'est ce pas? Et pourtant je suis avec lui tous les jours depuis sa naissance alors comment le temps peut-il passer si vite?




Aujourd'hui Louis a 4 ans, il a grandi, tellement grandi!

- il est maintenant capable (en prenant vraiment sur lui) de dire bonjour à un inconnu
- d'aller à la halte-garderie une fois par semaine sans verser une larme
- d'exprimer ses émotions autrement qu'en passant par "la crise de nerfs"
- de négocier et dialoguer avec ses frères
- de prendre soin d'une autre personne et de s'intéresser à elle
- de ranger derrière lui (il faut lui dire mais il le fait)
- d'aider un peu dans les tâches ménagères
- de mettre sa ceinture seul
- de déchiffrer des syllabes
- de compter jusqu'à 15 et de dénombrer jusqu'à 15
- de faire des puzzles seul
- de faire du vélo avec roulettes mais bientôt il les enlèvera
- de monter seul sur la balançoire
- de suivre un consigne même complexe
- et tellement, tellement d'autres choses!!


J'avais mis sur Facebook un petit message pour demander aux enfants d'envoyer leurs voeux d'anniversaire à Louis et j'ai reçu de très gentils messages avec de belles photos. Louis les a vus et il est aux anges "'d'avoir des copains", un grand merci aux mamans qui ont joué le jeu!!!

Et puis il y a Rose qui a eu la gentillesse d'envoyer une lettre avec un dessin et un livret sur les petites bêtes, ça a énormément touché Louis (et moi-même), un très grand merci Rose!!!
Rose a son blog aussi! Vous pouvez la suivre sur Facebook, elle est moderne elle aussi (ah les enfants du XXIème siècle!) : Le blog de Rose.



Et du coup nous allons commencer une correspondance avec Rose! Avec sa maman, Vanessa, on s'ets dit que ce serait super chouette que nos deux enfants, instruits tous les deux à la maison, avec leurs vies, leurs personnalités et leurs familles différentes communiquent, s'ouvrent l'un à l'autre. Je vous ferai donc un petit bilan de temps en temps de l'influence de cette correspondance sur Louis.
Ca me semblait d'autant plus génial d'écrire à Rose, que Louis est particulièrement timide, et je pense que "passer par l'écrit" peut l'aider à communiquer avec les autres.



Voilà mon petit garçon est devenu un grand garçon et il va m'aider tout à l'heure à faire son gâteau au chocolat (c'est bien sûr son préféré) et promis on vous mettra demain quelques photos de bougies soufflées, de ballons gonflés et de grands sourires d'enfants.

jeudi 19 avril 2018

Mon avis sur le cahier Montessori Découverte Du monde de chez LAROUSSE

J'ai plusieurs manuels de Sciences pour les enfants mais j'étais intriguée par ce cahier d'activité, j'ai donc cédé à la tentation et je ne regrette pas.



Ce  cahier regroupe des activités avec manipulation qui permettent soit d'apprendre et de découvrir, soit de réinvestir les acquis dans la compétence "Explorer le monde" en maternelle (quoiqu'à mon avis on peut aussi l'utiliser au CP).

En fait dans ce cahier vous trouverez des ateliers Montessori "traditionnels" mis en forme de telle façon qu'ils puissent être intégrés à un cahier.








Il traite des couleurs et des matières, du repérage dans le temps et l'espace et une grande partie est dédiée au Vivant et à l'environnement.

Les activités sont bien pensées, en complément, à mon avis, d'activités concrètes. Personnellement, j'utiliserai cet outil comme outil de découverte d'un sujet ou pour réinvestir ce qu'on a appris précédemment.

Par contre, j'ai préféré "démonter" le cahier en question. Il y a beaucoup de matériel à découper (et à plastifier si comme moi vous avez 3 enfants qui vont passer dessus), et une fois que tout est découpé le cahier n'a plus vraiment fière allure....en plus il est difficile de placer des cartes ou vignettes sur un cahier, c’est plus facile quand la page est bien à plat.

J'ai donc démonté le cahier, page par page.



J'ai découpé et plastifié le matériel.


Puis j'ai rangé le matériel par activité dans des pochettes plastiques (celles pour ranger les CD).



Et enfin j'ai glissé toutes les pages dans un porte-vue, et sur chaque page avec activité j'ai collé avec du scotch la petite pochette avec le matériel nécessaire.





Au niveau du prix, franchement je ne le trouve pas cher du tout au vu du nombre d'activités qu'il propose et de la qualité de celles-ci, je vous recommande donc ce produit (en complément de séances d'expérimentation).






mardi 17 avril 2018

Mon avis sur "My first Montessori activity book" de chez LAROUSSE



Mon avis est à double tranchant, je vais commencer par le positif...

C'est un beau cahier, bien fait, avec plein d'activités Montessori, bien élaborées. Il faut découper le matériel (et je vous conseille de le plastifier) et vous aurez accès à de nombreuses activités très bien pensées.


MAIS (oui c'est un très grand MAIS)


Ils indiquent en couverture "de 3 à 6 ans", certes, je le conçois les activités sont pour des enfants de 3 à 6 ans....mais BILINGUES.

Sincèrement ce cahier pour moi est un bon cahier d'activités Montessori pour enfants parlant déjà anglais, sinon le niveau est BEAUCOUP TROP HAUT pour des enfants français de 3 à 6 ans sans aucune notion préalable d'anglais, on peut éventuellement utiliser les cartes de nomenclatures pour apprendre "par coeur" un peu de vocabulaire mais c'est tout.

Je vous laisse juger avec ces deux extraits :



Pour moi, qui suis tout de même enseignante hein, et je suis même plutôt très bonne en anglais, le niveau est vraiment, vraiment trop haut pour des maternelles. C'est du niveau CE1 à mon humble avis ou alors un très bon CP!!

Bref ça reste un beau et bon cahier d'activités, que je vais ranger que je ressortirai dans 2 ou 3 ans. Il sera utilisé c'est certain parce que je le répète c'est un bon cahier, mais pas pour tout de suite ;-)



Du coup je suis en train de chercher une autre méthode d'anglais, parce que j'aimerais réellement commencer l'initiation de Louis en anglais dès la Grande Section, il est indispensable pour moi que les enfants aient un bon niveau d'anglais, parce que premièrement j'adore l'Angleterre et j'y ai des amis, et deuxièmement je pense que l'anglais est indispensable de nos jours, ne serait-ce que pour découvrir le monde ;-)
Donc si vous connaissez de bonnes méthodes, adaptées, je suis preneuse de tous vos conseils! ET je vous dirai quand j'aurai trouvé "The good one"!


Je vous mets quand même le lien, si vous avez des CP/CE1 ça reste un très bon cahier d'activités :




lundi 16 avril 2018

Peindre à la manière d'Alexander Calder

Un jour de beau soleil, j'ai proposé aux enfants de peindre (je les fais souvent peindre dehors je trouve ça plus....inspirant! cette lumière, ces couleurs et puis il faut dire aussi, ils font moins de taches héhé).
Pour cette fois je leur ai imposé un style, celui d'Alexander Calder, qui est ce peintre?


Et bien d'abord c'est un sculpteur, il est surtout connu pour ses mobiles aux formes géométriques, mais il a vite montré ses talents de peintre aussi. 
C'est un artiste du XX ème siècle qui fait des peintures abstraites et colorées (on retrouve souvent les couleurs primaires dans ses oeuvres).

Si vous voulez en savoir plus : Alexander Calder

Il est intéressant à étudier avec les enfants (de tout âge d'ailleurs) parce qu'il n'est pas "inabordable", les enfants se reconnaissent vite dans ses œuvres et ont plein d'idées!

J'ai donc commencé à montrer certaines de ses œuvres aux enfants :




Puis je les ai laissés me détailler les peintures, me dire comment il avait fait, quelles formes il reconnaissaient.
Ensuite je leur ai demandé ce qu'ils pourraient faire eux?

Pour cette fois-ci nous avons choisi de démarrer avec des boucles noires (parce que Louis voit la boucle en graphisme en ce moment) mais je pense que nous nous inspirerons encore plusieurs fois de ce peinte pour travailler d'autres formes géométriques, notamment pendant la Petite Section de Joseph.

Donc pour cette séance, nous avons commencé par tracer des boucles (mon 12 ans tout seul comme un grand, Louis en l'aidant parce que ce n'est pas facile du tout de faire des boucles avec un pinceau, j'ai donc guidé sa main, et pour Joseph j'ai moi-même tracé les boucles):



Ensuite je leur ai proposé, le rouge, le jaune et le bleu, en leur rappelant qu'on les appelle "couleurs primaires", et je les ai laissés libres de colorer les boucles comme ils l'entendaient.

Mon 12 ans, très artiste dans l'âme a fait une oeuvre vraiment très jolie en donnant du mouvement à ses coups de pinceaux.



Et j'ai été très étonnée de voir comme Louis et Joseph s'appliquaient aux aussi!



 Au final nous avons obtenu de très belles oeuvres!!




Mon Instagram

@Petitsgeniesenherbe

Suivez-moi